Articles

L’ouverture de l’entretien clinique dans les consultations musculosquelettiques de l’adulte

A screenshot of a cell phone

Description automatically generated

(Chester, Robinson, & Roberts, 2014)

Buts : Cette étude cherche à identifier les formulations préférées des kinésithérapeutes lors de l’ouverture d’une séance de kinésithérapie MSK.

Méthodes : Étude observationnelle transversale (Enregistrements audio des interactions de 15 cliniciens avec 42 patients lombalgiques lors du premier RDV et de la consultation de suivi) + une enquête électronique classant le top 5 et ajoutant les favorites.

Résultats : Les praticiens semblaient préférer les questions ouvertes. Dans cette étude, les kinésithérapeutes préféraient la question : « Voudriez-vous juste m’en dire un peu plus sur (votre problème) dans un premier temps ? » qui est une requête centrée sur le problème et qui est à la fois une question et une invitation.

Limites : Échantillon petit et sélectionné, faible taux de réponse, communication verbale uniquement.

En pratique : Utiliser une question ouverte laisse l’opportunité au patient d’exprimer ce qui est important pour lui. L’utilisation de « dans un premier temps » exprime le fait que la discussion peut aller plus loin. Le fait de mentionner le sujet permet de guider la réponse tout en permettant l’expression libre. Penser aussi aux éléments avant cette question : Salutation, se présenter par son nom et son rôle, demander comment la personne souhaite être appellée, expliquer ce qu’il va se passer, et poser une question de sympathie (sociale) sur par exemple : le temps, la facilité à trouver le cabinet …

Chester, E. C., Robinson, N. C., & Roberts, L. C. (2014). Opening clinical encounters in an adult musculoskeletal setting. Manual Therapy, 19(4), 306–310. https://doi.org/10.1016/j.math.2014.03.011

Laisser un commentaire