Articles

Nuances de gris, le défi des plaintes liées au syndrome de la queue de cheval (SQC) chez les personnes âgées ayant une sténose lombaire.

A screenshot of a cell phone

Description automatically generated

(Comer, Finucane, Mercer, & Greenhalgh, 2019)

But : Cet article explore les enjeux et les manques de preuves liées au SQC chez les personnes âgées avec une sténose lombaire.

Méthodes : Point de vue et revue de l’auteur – Essai.

Résultats : La sténose spinale lombaire peut évoluer en SQC avec les changements dégénératifs qui augmentent le phénomène de compression. Les symptômes peuvent être « sourds » et fluctuer selon la position et les mouvements. Les symptômes peuvent ne pas être rapportés car considérés comme « une conséquence normale du vieillissement ». Le diagnostic différentiel doit être basé sur un questionnement soigné, une considération des délais, et une corrélation entre le début des signes et symptômes qui peuvent indiquer un début ou un SQC imminent.

Si des symptômes nouveaux ou progressifs de SQC au cours des dernières heures ou jours, référez pour une IRM d’urgence. Si la progression est graduelle sur les derniers mois, demandez une IRM de routine a moins qu’une autre cause n’explique les symptômes, auquel cas donnez des conseils et une carte du SQC par sécurité.

Limites : Opinion d’expert.

En pratique : Le diagnostic différentiel doit être basé sur un questionnement consciencieux prenant en considération les délais, et la corrélation entre le début des symptômes qui indiquent un début ou un SQC imminent. Pour les patients à risque : donnez la carte d’explication et surveillez l’évolution.

Comer, C., Finucane, L., Mercer, C., & Greenhalgh, S. (2019). SHADES of grey – The challenge of ‘grumbling’ cauda equina symptoms in older adults with lumbar spinal stenosis. Musculoskeletal Science and Practice, (August), 102049. https://doi.org/10.1016/j.msksp.2019.102049

Laisser un commentaire