Articles

L’effet de l’augmentation du nombre de sets, et des durées différentes des PA lombaires sur les PPT

(Pentelka, Hebron, Shapleski, & Goldshtein, 2012)

Buts : Rechercher les effets du nombre de sets (jusqu’à 5) et des durées différentes (30 vs 60sec) de mobilisations en PA sur les PPT (Seuils de douleur à la pression) à différents endroits.

Méthodes : Étude cross-over de mesures répétées ; randomisée en simple aveugle. Jours ≠ et ordre randomisé. 19 étudiants kinés sains. 5 sets de mobilisation oscillatoire de large amplitude sur L4 1hz 242N mesuré au métronome & plateaux de force. La durée était soit 30 soit 60 secondes. 6 mesures des PPT avant et après chaque set (3 fois à 4 sites).

Résultats : Pas de différence significative de la durée sur les PPT tous sites confondus (mais tendance non significative vers une durée plus importante localement). Effet significativement plus grand localement plutôt qu’à distance. Augmentation maximale des PPT avec une différence significative entre le 1er et le 4e set. Augmentation plus modeste jusqu’au 5e set (pour 30sec de PA) et légèrement moins (pour 60sec).

Limites : Puissance insuffisante, sujets sains, pas de groupe contrôle, et échantillon biaisé car étudiants kinés donc l’aveugle peut avoir été compromis.

En pratique : 4 sets de mobilisations pourraient produire le plus grand effet hypoalgésique. Nous ne pouvons conclure sur la durée car manque de puissance : mais tendance non significative vers une durée plus longue. Effet local supérieur à l’effet à distance.

Pentelka, L., Hebron, C., Shapleski, R., & Goldshtein, I. (2012). The effect of increasing sets (within one treatment session) and different set durations (between treatment sessions) of lumbar spine posteroanterior mobilisations on pressure pain thresholds. Manual Therapy, 17(6), 526–530. https://doi.org/10.1016/j.math.2012.05.009

Laisser un commentaire