Articles

Le “Pop” entendu lors des trusts à haute vitesse et les résultats sur la lombalgie

(Flynn, Childs, & Fritz, 2006)

But : Évaluer si le craquement (Pop) entendu lors des manipulations est lié / affecte les résultats.

Méthodes : 70 participants avec une lombalgie. 13 kinés, 5 sessions sur 4 semaines. Critère de jugement principal : NPRS, Oswestry et amplitude de flexion lombaire mesurée à l’inclinomètre, à 1 et 4 semaines. Dans les 2 premières sessions, les patients recevaient la manipulation HVLA. Les manipulations étaient effectuées du côté symptomatique, et en l’absence de cavitation / pop, 4 tentatives étaient possibles : 2 par côté. + exercices d’amplitudes. 3-4 x 10 rep / jour les jours ou les patients ne voyaient pas les kinés. Évaluation de la douleur aux PA et « échelle » de mesure subjective de la « raideur ».

Résultats : 84 % des patients ont entendu une cavitation / pop. 16% non. Pas de différence dans les probabilités chez ceux qui avaient entendu la cavitation et les autres en termes de douleur, handicap, mobilité lombaire à chaque moment de mesure (départ, 1 semaine et 4 semaines).

Limites : Il y avait plusieurs essais en cas d’absence de craquement / cavitation et donc différence de dose de traitement / Un seul type de manipulation testée / Les autres interventions ont pu influencer les résultats (facteurs confondants).

En pratique : Le craquement / Pop audible semblerait n’être pas lié à l’amélioration des résultats après manipulations HVLA pour les patients avec une lombalgie sans signes radiculaires immédiatement après ni sur le suivi au long terme.

Flynn, T. W., Childs, J. D., & Fritz, J. M. (2006). The audible pop from high-velocity thrust manipulation and outcome in individuals with low back pain. In Journal of Manipulative and Physiological Therapeutics (Vol. 29, pp. 40–45). https://doi.org/10.1016/j.jmpt.2005.11.005

Laisser un commentaire