Articles

Fiabilité, validité et précision diagnostique de la palpation du nerf sciatique, tibial et péronéal commun dans l’examen des douleurs référées dans la jambe dans la lombalgie.

(Walsh & Hall, 2009)

But : Le but de cette étude était de déterminer la fiabilité, la validité et la précision diagnostique de la palpation manuelle des nerfs sciatique, tibial, et péronéal commun dans l’examen des douleurs de jambe liées à la lombalgie.

Méthode : 45 sujets. La palpation a été comparée au Lassègue +Slump. Inclusion : Patient avec présence d’une douleur dans la jambe unilatérale liée à une lombalgie, 18 à 70 ans, parlant Anglais. Exclusion : signe de pathologie sérieuse, ATCD de chirurgie de la colonne ou maladie neurologique ou incapacité à tolérer le processus d’évaluation. Palpation du nerf sciatique au point médian de la ligne entre le grand trochanter et de la tubérosité ischiatique ; du nerf tibial à sa division au milieu du pli de la fosse poplitée ; et du nerf péronéal à son passage derrière la tête de la fibula pour s’enrouler sur le col de celle-ci. Palpation bilatérale simultanée. Positive si douleur ou inconfort sur une jambe ou sur une jambe plus que sur l’autre. Après la palpation les PPT (Seuils de douleurs à la pression) ont été mesurés aux 3 mêmes endroits. 3 mesures, 10 secondes de repos, jambe asymptomatique puis l’autre, moyenne des 3 mesures utilisée. Tests du proximal au distal. Un second examinateur a réalisé à l’aveugle le SLUMP + SLR. Pour chaque test une reproduction des symptômes empirée par la flexion dorsale de cheville était considérée comme test positif. Positif si Slump ET SLR positifs. Les 20 premiers sujets on fait la même chose avec un 3e examinateur pour mesurer la fiabilité inter testeur.

Résultats : Fiabilité : accord substantiel pour la palpation. K=0,7-0,8. La fiabilité aux PPT a démontré une excellente fiabilité inter-tester.

Validité : Il n’y avait pas de ≠ significative dans les PPT entre les côtés sur aucun des nerfs des sujets qui étaient négatifs à la palpation. Chez les sujets positifs à la palpation, la moyenne des PPT étaient significativement moindres que sur le côté symptomatique en comparaison au côté sain pour chaque nerf.

Limites : Petit échantillon et 100% australien, SLR & Slump ne sont pas des gold standard.

En pratique : Cette étude soutient l’utilisation de la palpation nerveuse à l’examen clinique, avec des preuves d’une excellente fiabilité, précision diagnostique et validité pour la palpation manuelle de 3 sites pour les nerfs du membre inférieur.

Walsh, J., & Hall, T. (2009). Reliability, validity and diagnostic accuracy of palpation of the sciatic, tibial and common peroneal nerves in the examination of low back related leg pain. Manual Therapy, 14(6), 623–629. https://doi.org/10.1016/j.math.2008.12.007

Laisser un commentaire