Articles

Est-ce que les exercices devraient être douloureux dans la gestion des douleurs MSK chroniques ? Une revue systématique avec meta-analyse

(Smith, Hendrick, O Smith, & Al., 2017)

Buts : Comparer les effets des exercices dans lesquels la douleur est autorisée / encouragée en comparaison avec les exercices indolores sur la douleur, la fonction ou l’incapacité chez les patients avec des douleurs chroniques musculosquelettiques dans des essais contrôlés randomisés.

Méthode : Revue systématique 9 articles inclus, au total 385 participants avec des douleurs >3mois.

Résultats : Différence petite mais significative en faveur des exercices dans la douleur à court terme, preuve de qualité modérée, petite taille d’effet (-0,27) sur la douleur rapportée par le patient. Il semble qu’il n’y ait pas de différence dans la douleur reportée par les patients à moyen et long terme ; qualité modérée à basse. Les instructions quant à la douleur étaient différentes, il n’est pas clair si cela a eu un effet.

Limites : Aucune des études n’a enregistré les niveaux de douleur pendant les exercices. La formulation des consignes (douleur / pas de douleur) peut potentiellement affecter les résultats, les effets des consignes ne sont pas clarifiés. Les études incluaient diverses zones, lombalgie, douleurs d’épaules, douleurs achilléennes, douleurs plantaires.

En pratique : Cela impacte les conseils / conversations avec les patients. La douleur pendant les exercices dans les douleurs chroniques n’est pas dangereuse et n’empêche pas les progrès.

Smith, B., Hendrick, P., O Smith, T., & Al., E. (2017). Should Exercises be painful in the management of chronic msk pain. BJSM, 1–10. https://doi.org/10.1136/bjsports-2016097383

Laisser un commentaire